Ses nombreux looks

Brigitte Bardot, c'est trois décennies de styles repris par toutes les femmes du monde libre... En voici un "compte-rendu" !
_____________________________________________________

PAGE 1: LES ANNEES 1950

 

Début des années 1950 -La jeune danseuse-
Brigitte Bardot, la chevelure chatain, évolue en ballerines Repetto, modele "cendrillon" (aujourd'hui "BB"), la taille toujours serrée par une ceinture. Danseuse depuis son plus jeune age, c'est avec plaisir qu'elle porte ses chaussons de danse dans la rue. Couleure chaire, rouges, noires, vernies ou cirées, tout depend du reste de sa tenue qui se compose d'un petit haut au large col ("col marin") qu'elle laisse tomber sur ses épaules ou un élégant chandail près du corps, surmonté d'une ceinture corsetante large en cuir. Elle porte des jupes 'stylo' ou des pantalons 'crayon' unis ou Prince de Galles.
La jeune Brigitte coiffe souvent en queue de cheval ses cheveux encore foncés. Une frange coule sur son front et ses tempes...
Son maquillage est léger; un trait d'eye liner sur les yeux et du crayon aux lèvres. A cette époque, elle porte aussi fréquemment des créoles en Or, ainsi que
differents bijoux d'oreilles assez "voyants".


_____________________________________________

A partir de 1956 - La Sirene de St Trop'-
Bardot, pour le plus grand plaisir des badauds et photographes, déambule dans les rue de Saint Tropez deja toute de vichy vêtue. Un petit short rose au célèbre motif ainsi qu'un quelconque corsage assemblent sa tenue. Le belle blonde va et vient sur le port pieds nus, avec une autre blonde entre l'index et le majeur, accessoire indispensable.
Depuis qu'elle a explosé dans 'Et Dieu crea la femme', elle est la star la plus convoitée et ce qui plait à ses jeunes fans, c'est qu'ils peuvent facilement s'habiller comme la plus belle femme du monde. Souvent parée d'un simple bikini, qu'elle "démocratise" complètement, parfois seulement d'un jean et d'un t-shirt ou d'une marinière, ou bien encore d'une modeste blouse unie cintrée, elle garde toujours ses longs cheveux au vent !


______________________________________________________

A partir de 1959- Poupée de tissu Vichy-
En juin 1959, BB se marie. S'agissant de sa seconde noce, la jeune actrice préfère à la longue robe blanche virginale une petite tenue en Vichy rose : la mode est lancée.
Au moment où BB revêt tres souvent des robes et jupes bouffantes, soulevées par plusieurs jupons de tulles, elle est enceinte de son premier enfant. C'est à l'accouchement de son petit garcon qu'elle se fera, en tentant par hasard de remonter quelques mèches de cheveux par des pinces, une "choucroute". Ainsi, Brigitte lance de nouveau une mode, celle des coupes à étages et mèches "accroche-coeur". Ses robes à volants lui arrivent aux genoux et ses chevilles fines finissent sur des petits escarpins ou, comme d'habitude, sur des ballerines plates de danse... Avec son oeil de biche et ses lèvres maquillées de rose, elle ressemble à une vraie poupée... 

 -----------
 Les années 1960, PAGE 2...

 PAGE 2 : LES ANNEES 1960

 

A partir de 1962 - BB alone in Capri-
Son apparence dans le film Le Mepris en 1964 a marquée les esprits; la belle y porte un large bandeau sur le front, derriere lequel ses cheveux blonds sont savamment laissés en cascade. Sa marinière et sa jupe droite bleue marine font aussi partie du look. Deux ans auparavent, BB participait à un show télévisé dans lequel elle portait un petit chandail et un juste au corps noir collé sur ses magnifiques jambes élancées, qu'elle mettra à nouveau lors de séances avec Sam Levin quelque temps plus tard... Debut 1963, alors qu'elle entame le tournage du film de Godard, elle apparait avec une petite robe à fleur dans les rues de Rome, et cette 'obsession florale' du moment se retrouvera aussi sur les clichés de Dussart, connus pour le naturel incroyable qu'ils dégagent. Elle donne l'air d'être une jeune écolière espiègle avec ses couettes et ses coiffures généralement surmontées de petits noeuds colorés !


______________________________________________________

 

A partir de 1967 -Comme un calice à sa beauté-
La fin des années 1960 ou "l'époque des cuissardes" ! Durant cette periode, Brigitte porte ces uniques bottes pour toutes le occasions, toutes les sorties, et elle les aura aux jambes jusque dans ses films. Elles vont avec toutes ses tenues : les mini robes, les collants de danse et même les bikinis qu'elle porte en dessous de différentes ceintures 'breloques' d'or, de bronze ou d'argent. Bardot, qui a toujours lancé des modes à tour de bras, amène cette fois ci les bijoux fantaisies (longs sautoirs de toutes les couleures et de tous les materiaux, bracelets et bagues ethniques etc...), mode qui perdure encore aujourd'hui, tout comme celle des cuissardes.
C'est surement la periode où elle mélange le plus habilement plusieurs styles différents; ultra feminine et dangereuse "bottée jusqu'aux cuisses" un jour, "petit mec" en cravate ou costume Mao un autre ! Elle use et abuse aussi des perruques: courtes, longues, bouclées, lisses, brunes, rousses... Ses cheveux crêpés et son maquillage étonnamment moderne; yeux carbonneux, lèvres contournées d'un crayon à la couleur légèrement plus foncée, font encore des émules de nos jours.


______________________________________________________

Fin des 60's -Peace, Love and Style-
En 1969, Bardot fait la rencontre du couturier Jean Bouquin, créateur du look "hippie chic". Elle, considerée comme une hippie avant l'heure, va devenir son égérie. On la retrouve donc dans les magazines de mode (ou, encore un fois, dans ses films) portant des tissus indiens, des robes à volants, des chainettes et des perles aux pieds et aux poignets. Ses tenues sont composées de satin, de soie ou de tafta. Elle recouvre parfois sa chevelure de différents foulards brodés de sequins...
Bardot est tantôt bohemienne pour Bouquin, tantôt reine futuriste pour Paco Rabanne qui la recouvre de pampilles et de metal

------------
Les années 1970, PAGE 3...

PAGE 3 : LES ANNEES 1970

 

A partir de 1974 -La femme puissance femme-
A partir de 1974 ou presque... puisque BB revêt deja ces looks ci dans ses derniers films entre 1970 et 1973. Très classe, cette allure 'belle époque' avec chignons 1900 et longues robes de dentelles lui donnent une apparence des plus charmantes. Les tuniques de couleures chaudes et les larges colliers qu'elle porte sont là des vestiges de sa periode "hippie chic"... Les chapeaux à bords larges fleuris, quand elle n'orne pas directement ses cheveux redevenus chatains de fleurs, sont surement , quant à eux, les prémices de sa future vie, celle qu'elle vient de débuter en quittant le cinema: la vie d'une femme très proche de la nature, vivant simplement avec et pour ses animaux. 


______________________________________________________

 

Seconde moitié des années 70 -BB s'en va-t-en guerre-
Maintenant éloignée du star system, elle peut se laisser aller à son style naturel de femme de la campagne comme elle l'a toujours voulu. Pieds nus, cheveux lachés, portant à merveille ses longues robes aux motifs fleuris un jour, préférant le look bergère à un autre moment : boleros de laine et pantalon en velours...
Mais la fin des seventies, c'est aussi et surtout les débuts de son combat ! En femme de terrain à la dégaine baroudeuse, BB porte des bottes de cuir, toujours dans les tons chauds (caramel, crème, bordeaux...), des vestes et short kaki qui lui donnent volontiers l'air d'une exploratrice. De retour de ses voyages en Afrique et à l'Ile Maurice, c'est alors sa periode 'foulards'. Comme Simone de Beauvoir, elle entoure ses cheveux de différents tissus aux styles exotiques, comme le madras. Bardot enfin dans son élément... !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×